La confiance


« La confiance se mérite, elle ne s’achète pas. Je ne l’accorde pas facilement ou à n’importe qui... Ou encore, la confiance, c’est précieux... »

Des paroles qu’on entend souvent de la bouche de diverses personnes.

Comment définissez-vous la confiance ?

Quelle place accordez-vous à la confiance dans vos relations, selon vous est-ce un critère primordial ?

Nous avons tous une définition de la confiance qui nous est propre, mais nous reconnaissons pour plusieurs que la confiance reste un des ingrédients majeurs dans une relation et que toute connexion se construit à partir d’elle.

On ne peut définir la confiance uniquement comme une émotion ou un sentiment, mais comme un élan du cœur qui non seulement s’établit, mais se développe et se renouvelle au fur et à mesure.

Et elle reste un des premiers facteurs qui nous pousse à entrer dans une connexion quelle qu’elle soit (amicale, amoureuse, professionnelle).

Au fil du temps, plusieurs d’entre nous ont rompu des liens avec d’autres personnes suite à une confiance brisée.

Le dictionnaire Larousse nous définit la confiance comme étant « le sentiment de quelqu’un qui se fie entièrement à quelqu’un d’autre, à quelque chose ».

Lorsqu’on prend la décision de laisser une personne entrer dans notre vie, on choisit délibérément d’être transparent avec cette personne, de nous ouvrir à elle et de lui dévoiler une partie de nous-mêmes.

On devient intime avec cette personne et se fier à cette dernière, devient quelque chose de naturel.

On ne mesure pas souvent l’importance que cela peut avoir et ce que cela peut nous coûter.

Par ailleurs, en tant qu’Hommes avec un grand H, nous sommes des êtres communicants.

Nous n’avons pas été créés pour vivre isolés comme « des moines reclus » mais pour vivre en communauté, échanger, partager, donner, recevoir.

Notre vie toute entière est censée se construire autour de l’autre et être tournée vers l’autre. (Galates 5:13-14).

Mais en tant qu’être humains créés avec des émotions, des sentiments, nous avons besoin d’être rassurés, nous avons besoin de sécurité, d’où cette nécessité d’établir ce sentiment de confiance, lequel va nous permettre au cours de notre relation d’être apaisé, et de pouvoir vivre pleinement notre relation sans aucune crainte ou appréhension.

Qui dit confiance, dit, d'une façon ou d'une autre, croire en une tierce personne.

Pourquoi entre personnes issues de la même race, la race humaine, nous avons tant de mal à placer notre confiance l’un dans l’autre, à croire en l’autre, croire dans les bonnes intentions de l’autre et non l’inverse ?

Pourquoi douter de notre prochain ? Être suspicieux envers lui ? Soupçonner le mal ?

D’où viennent tous ces sentiments ?

Cela proviendrait vraisemblablement du fait que nous avons été conditionnés de la sorte : En effet, beaucoup d’entre nous sont individualistes, craintifs, égocentriques, indifférents aux autres (voisins, collègues, amis…) et c’est tout sauf un hasard.

Il est vrai que les médias alimentent ce genre d’attitude à travers la diffusion d’images ou contenus les favorisant.

Toutefois, nous pouvons prendre la décision de refuser de croire innocemment tout ce que nous regardons sur les écrans ou autres mais plutôt dans l’humain.

Par ailleurs, la bible nous dit que , «l'amour est patient, qu’il est plein de bonté , que l’amour ne soupçonne point le mal » . (1 corinthiens 13:4-5).

Oui, l'amour, car il n y a pas de confiance sans amour.  

La confiance, implique également un engagement à l’image de la  la foi, qui quant à elle nous pousse à croire de façon personnelle en quelque chose qui n’est pas réel.

En effet, « la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas ». (Hébreux 11:1).

Nous avons également choisi de croire en un Dieu que nous ne voyions pas, de l’aimer (1Pierre 1:8-9) et dans Ses écrits (l’Evangile) et de les mettre en pratique dans notre quotidien.(Romains 1 :17).

Nous avons cru, par conséquent décider d’entrer dans une relation de confiance avec Lui.

Et comme nous croyons en Lui, nous plaçons notre confiance en Lui et nous nous reposons sur Lui.

« Ceux qui se confient en l’Eternel sont comme la montagne de Sion, elle ne chancelle pas, elle est affermie pour toujours». (Psaumes 125:1)

Même Dieu, notre Créateur a placé Sa confiance en nous, oui Il a cru en nous et en dépit de nos défauts, de nos péchés.

Il a manifesté Son amour envers nous en envoyant Son fils unique : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son fils unique afin que quiconque croît en Lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle ».(Jean 3:16).

Oui je le répète, on ne peut parler de confiance sans parler d’amour.

Comme je le mentionnais plus haut, la confiance est un des ingrédients majeurs d’une relation mais l’amour demeure la base.

C’est par amour que Dieu a agi et le fait encore dans nos vies, c’est par amour qu’Il nous pardonne et c’est également par amour, par l’affection qu’on porte à l’autre qu’on fait le choix de fréquenter une personne et qu’on décide d’aller plus loin dans cette voie avec elle et de lui accorder sa confiance.

Puissions-nous demander au Saint Esprit de nous guider dans nos différentes connexions, de les aborder avec un coeur sincère, sans être suspicieux et d’accorder notre confiance facilement sans rien attendre en retour.

Et tel que la Bible nous le recommande, « puissions-nous nous confier en notre Dieu et ne pas nous appuyer sur notre propre sagesse ». (Proverbes 3:5).

Que Dieu vous bénisse.










Commentaires

Articles les plus consultés