Chrétien(ne), mon identité


Nous sommes tous quotidiennement amenés à nous poser des questions sur le sens réel de notre existence. Qui sommes-nous? Pourquoi vivons-nous? A quelles fins? Pourquoi certains sont décédés tandis que nous sommes encore en vie? Est-ce Dieu qui l'a permis? Pour quelles raisons? Qu'attend-Il de nous? Notre présence Lui est-elle indispensable? Sommes-nous irremplaçables dans nos environnements familiaux, professionnels, dans nos églises? Sommes-nous encore utiles sur cette terre? Quels projets Dieu a t-Il en réserve pour nous? Ce n'est qu'un aperçu du nombre de questions existentielles que plusieurs d'entre nous avons pu nous poser ou que nous nous posons encore à ce jour. Mais, sommes-nous réellement Ses enfants? En tant que Ses enfants à quoi doit servir notre existence?

 

Qu'attend Dieu de moi en tant que Son enfant? 

 

En tant qu'enfant de Dieu ou chrétien(ne)s, nous devons tout faire pour discerner Ses desseins pour notre propre vie. Ne pas vivre une existence centrée sur nous, ou nos propres désirs. Mais essayer de passer le restant de nos jours à accomplir ce pour quoi Dieu nous a créés. Comme je le mentionnais, à l'image de tout être humain nous nous interrogeons sur la vie que nous menons. Toutefois en tant que chrétiens, tendre à ne pas nous conformer au monde mais à nous aligner sur la volonté de Dieu. Tel qu'il est mentionné dans Ephésiens 2:10: "Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions". 

 

En effet, Il est Celui qui nous a créés, qui nous a conçus par Son souffle. Nous devons prendre conscience que notre existence n'est pas vaine. Mais qu'elle a pour but de réaliser ce à quoi Il nous a prédestinés en tant que Ses enfants. Rappelons-nous que nous sommes Sa propriété, que nous sommes à Lui. "Car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur...Soit donc que nous vivions, soit que nous mourrions, nous sommes au Seigneur",Romains 14:8. Nous ne devons pas oublier de Le placer au centre de nos vies, au cœur de tout ce que nous entreprenons. "Ainsi donc, que vous mangiez, que vous buviez ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu", 1 Corinthiens 10:31. Il attend de nous que nous marchions selon Sa Parole, et que nous puissions marcher "comme Il a marché lui-même"(1 Jean 2:6). 

 

Nous devons faire tout notre possible pour mener une vie conforme à La Bible, la mettre en pratique au quotidien. "Vous vous sanctifierez et vous serez saints, car je suis l'Éternel, votre Dieu. Vous observerez mes lois, et vous les mettrez en pratique. Je suis l'Éternel, qui vous sanctifie", Lévitique 20:7-8. Et à être des modèles de Christ. Car il est vrai que nous sommes plusieurs à répondre à l'appellation d'enfants de Dieu ou à prétendre être chrétien(ne)s, mais menons des vies, comme je le mentionnais, conduites par nos propres attentes et bien souvent non en adéquation avec les désirs de notre Seigneur. 

 

Nous peinons à nous assimiler aux enfants de Dieu que nous sommes censés être et surtout au Dieu que nous servons. La Bible mentionne que "Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde", 1 Jean 4:17. Nous allons même parfois jusqu'à nous demander si nous Lui appartenons, si nous sommes réellement à Lui. A remettre en question le fait d'être chrétien(ne)s. Sommes-nous véritablement chrétien(ne)s, sommes-nous des représentants de Christ que nous prêchons à l'image de l'apôtre Paul? "Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ", 1 Corinthiens 11:1

 

Suis-je réellement chrétien(ne)?


Suis-je chrétien(ne)? Une question que plusieurs d'entre nous nous posons à longueur de temps. En effet, notre tendance humaine naturelle, nous pousse à nous remettre sans cesse en question, à nous interroger fréquemment. Notamment, dans notre parcours de foi, notre marche avec notre Seigneur. Il n'y a aucune réponse type à cette question. Selon moi, être chrétien(ne), ce n'est pas une simple confession prononcée du bout des lèvres. Cela part d'une conviction intime. Et c'est ce que traduit notre foi en une personne ou en quelque chose. "Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu", Jean 6:69. Lorsque d'autres n'y croient pas, nous y croyons fermement, aveuglément, comme le dit l'expression. 

Nous plaçons notre confiance absolue en cette personne ou en cette chose, peu importe l'opinion des autres. "Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas", Hébreux 11:1. Et ce au risque de passer pour des insensés. La Bible ne dit-elle pas que "Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes"? C'est là l'essence de tout chrétien, ou enfant de Dieu. Croire en un Dieu dont on a entendu parler, que nous n'avons jamais vu physiquement et L'accepter comme Seigneur et Sauveur. "Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait", Jean 1:18.

En effet, plusieurs personnes peuvent prétendre être chrétiennes, moi incluse, mais le sommes-nous réellement? Le proclamer à haute voix, ne fait pas de nous de véritables chrétiens. A plus forte raison, se rendre tous les dimanches à l'église, assister à des réunions hebdomadaires ou encore lire régulièrement sa Bible. Être chrétien va bien au-delà de tout ce que j'ai pu citer au-dessus. Il s'agit d'un style de vie, d'une ligne de conduite, qu'on a adopté à partir du moment où on prend la décision d'accepter Jésus comme notre Seigneur et Sauveur.

Aujourd'hui, je me rends compte que cela requiert un véritable don de soi, un sacrifice (Matthieu 16:24), et beaucoup d'investissement. A l'image de notre Seigneur Jésus-Christ, qui par amour pour nous, s'est offert telle une offrande, "Que votre vie soit dirigée par l’amour, de même que Christ nous a aimés et a livré lui-même sa vie à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice dont le parfum plaît à Dieu", Ephésiens 5:2. Nous devons donner de notre personne, de notre temps, nous mettre au service de notre prochain. Nous ne pouvons prétendre être chrétien(ne)s si nous ne vivons que pour nous, si ne nous ne sommes pas tournés vers les autres. Cela peut paraître évident mais pas facile à mettre en pratique.

Être chrétien, c'est un processus. On ne naît pas chrétien, on le devient."Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu". Et on s'attelle à le rester. Notre parcours est parsemé d'embûches, parfois difficiles à surmonter. Toutefois, on ne nous demande pas de les franchir seuls mais de nous faire entourer de personnes avec lesquelles nous allons cheminer et avec l'aide desquelles nous allons réussir à y arriver. Par ailleurs nous avons la meilleure des assistances en la personne du Saint-Esprit. 

Nous avons cette grâce d'avoir reçu l'Esprit du Dieu vivant. Marchons selon Lui. Que nous dit la Parole? "Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit", Galates 5:25. Mais également comme je le mentionnais d'avoir une vie exemplaire: "marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur", Ephésiens 5:1-2.

J'aimerais conclure en affirmant qu'un enfant de Dieu est celui ou celle qui a accepté Jésus comme Son Sauveur et Son Seigneur. "Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ", Galates 3:26. Il ou elle trouve désormais son identité en Lui. Si tu ne L'a pas encore accepté, j'aimerais t'inviter à faire cette courte prière: "Seigneur Jésus, je te demande pardon pour mes péchés. Lave-moi par Ton sang précieux. Je te prie de venir régner dans ma vie, de m'accorder la grâce de devenir Ton enfant et de pouvoir accéder à l’Éternité". Amen.

Rappelle-toi ces versets: "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle". Il est encore temps de venir à Jésus. La Bible atteste dans Jean 14:6 qu'Il est “le chemin, la vérité, la vie, et que "nul ne vient au Père que par Lui". Qu'Il puisse se révéler à Toi.

Sois béni(e).


Commentaires

  1. Amen! Merci sister, mon âmeavait besoin de ces paroles ce matin, que le Seigneur te bénisse !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés