Les défis de la jeune génération chrétienne (Partie 1)






Nous vivons dans un monde dans lequel tout semble partir à la dérive; les valeurs qui nous ont été inculquées ne sont plus mises en avant. Nos jeunes n'ont plus de repère, plus d'espoir. Pendant longtemps, on leur a présenté un monde idéal dans lequel tous leurs rêves étaient censés se réaliser apparemment "à la demande (sur commande)", où tout ce à quoi ils aspiraient pouvaient s'accomplir de façon instantanée. Malheureusement la réalité est bien loin de tout ce qui leur a été promis. Mais quand on est jeune et chrétien, quelle perception pouvons-nous avoir de ce monde? Doit-on encore croire en ce que cette société nous a promis ou avoir foi aux promesses de Dieu, s'aligner sur ce qu'Il dit ? En tant qu'adolescents et jeunes adultes en Christ, quels sont les réels challenges auxquels nous faisons face ? Quels obstacles rencontrons-nous au quotidien dans notre marche avec le Seigneur? Au sein de nos églises? J'ai mené une petite enquête auprès de certains jeunes, qui m'ont exprimé leur ressenti à ce sujet.

  • S'identifier en tant qu'enfant de Dieu

Comme je le mentionnais dans mon introduction, je me suis entretenue avec quelques jeunes concernant leur appartenance en Christ. Ils reconnaissent que le fait d'avoir grandi dans une famille chrétienne ne fait pas d'eux des chrétiens, des enfants de Dieu. Plusieurs d'entre eux prétendent s'être rendus régulièrement à l'église avec leurs parents, par habitude sans réellement comprendre la raison pour laquelle ils le faisaient. Ils ne comprenaient pas véritablement le but de leur démarche, et n'arrivait pas à se définir en tant que "chrétiens", n'en connaissant pas vraiment le sens. En effet, j'ai ouïe dire que certains jeunes après avoir quitté le cocon familial, ont avoué avoir rétrogradé dans leur foi, s'être même détournés de l'église et de Dieu. Je pourrais facilement m'identifier à eux car étant plus jeune, l'église représentait pour moi une tradition familiale. Je savais que chaque dimanche à une heure bien précise nous nous y rendions et qu'à une autre heure spécifique nous retournions à la maison. C'était devenu routinier. Et c'est ce que perçoivent plusieurs de notre jeune génération. Ils se disent chrétiens, parce qu'ils vont tous les dimanches à l'église, prennent part à des groupes de jeunes et autres activités mais en réalité, vivent leur foi à travers celle de leurs parents. Ils pensent avoir compris l'œuvre de la croix, avoir sincèrement accepté Jésus comme leur Seigneur et Sauveur cependant ce n'est pas le cas. Ils se rendent compte qu'ils n'étaient pas réellement convertis, enracinés en Christ. Raison pour laquelle ils s'éloignent de Dieu. Que nous dit la Bible? "Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu", Jean 1:11-13. Romains 10:9 nous dit ceci: "Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé". Nous devons confesser le Seigneur Jésus pour être sauvés, mais non uniquement des lèvres, telle une récitation, mais sincèrement dans le cœur. Il est important également pour tout enfant de Dieu de comprendre le sens de cette démarche et ce que cela implique, et même dès le jeune âge. Et à mon avis plusieurs jeunes ont fait cette démarche de façon machinale. Il est important de prendre le temps d'expliquer à nos jeunes qu'ils sont parce que JESUS a donné Sa vie pour eux. Oui "Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle", Jean 3:16 . Aujourd'hui ils ne sont plus des citoyens lambdas mais possèdent une nouvelle identité en CHRIST, un nouvel adn que chaque enfant de Dieu possède. Plusieurs peinent à s'identifier à Lui, et même à prendre position pour Lui. C'est l'objet de mon prochain point.

  • Prendre position pour Christ

Lorsqu'on ne reconnaît pas des personnes comme étant nos parents biologiques, on n'arrive pas à s'identifier à elles, on n'arrive pas à se rapprocher d'elles, à être intimes avec elles et à construire une relation stable, durable et solide avec elles. C'est souvent le cas des enfants adoptés, qui retrouvent leurs parents naturels après plusieurs années. Je fais ce parallèle pour faire comprendre à un jeune qui me lit que c'est ce qui s'est probablement passé lorsqu'il a donné sa vie à Jésus. Comme on l'entend souvent, il ne s'agit pas d'une simple religion, d'une tradition familiale, mais d'une relation à bâtir avec Son Seigneur, à chérir au quotidien, à renouveler jour après jour, une intimité à créer avec Lui, à travers la lecture et la méditation de la Bible, la prière. Rappelle-toi; "Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras", Josué 1:8. Et un jeune qui crée cette intimité avec Dieu, cette communion avec Son Esprit, et qui a compris l'essence même de sa propre existence depuis qu'il Lui a donné sa vie, va s'épanouir dans sa marche avec Lui; il n'aura pas honte d'être chrétien mais bien au contraire il va revendiquer son identité en Christ. Et même parler de Lui:"C'est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux", Matthieu 10:32-33. Je dois admettre que ce si c'est difficile pour un adulte de parler de sa foi ouvertement, en public, ça l'est encore plus pour un adolescent ou adulescent en pleine quête d'identité et construction de le faire devant ses camardes de classe, ou d'université, notamment par peur du jugement, de représailles. Il faut savoir que nos jeunes, dans leurs environnements respectifs (scolaires, etc.) sont constamment entourés d'autres jeunes qui sont dans le paraître, qui les intègrent en fonction de certains critères, dont leur statut social, leur apparence, leurs vêtements. (J'en parle dans mon article: Comment vivre sa relation avec Christ quand on est jeune). Être chrétien peut passer pour quelque chose de "ringard", de "démodé". Les jeunes se fient beaucoup au "qu'en dira-t-on". Ce n'est pas évident d'en faire part à ses amis, mais souvenons-nous de cette Parole: "Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin". En effet, je veux m'adresser à toi, tu es beaucoup plus fort que tu ne le crois grâce à Celui qui habite en toi; par ailleurs, tu n'es pas isolé. Dis-toi qu'il y a d'autres jeunes chrétiens comme toi qui ont choisi de se consacrer à Jésus et que Dieu peut t'utiliser pour impacter ton environnement malgré ton jeune âge. Raison pour laquelle tu ne peux vivre ta foi de manière isolée. Il est important que tu fasses partie d'une église dans laquelle tu puisses grandir et expérimenter la communion fraternelle.

  • Vivre la communion fraternelle au sein de l'église (s'y épanouir)

Nous connaissons pour la plupart ce verset biblique: "Oh! Qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble"! Psaumes 133:1. Dans Actes 2 au verset 46, l'apôtre Paul nous dresse également ce portrait de nouveaux convertis: "Ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres, à la communion fraternelle, au partage du pain et aux prières". A travers ces versets, nous comprenons l'importance de se réunir pour tout enfant de Dieu. Jésus Lui-même a été un modèle d'unité tout au long de sa vie terrestre; entouré de ses disciples, Il a inspiré ces rassemblements en toute circonstance; Il vivait la communion fraternelle partout où Il allait; l'apôtre Paul nous exhorte également à vivre ces temps de fraternité. Nous ne devons pas vivre comme des moines reclus, mais ensemble; nous avons besoin les uns des autres pour pouvoir avancer. Ces temps de partage et d'échange sont essentiels dans notre vie. Dans le monde, les jeunes ont pour coutume de se rassembler, de faire des activités ensemble. Ils ont besoin d'être au contact les uns des autres, pour leur croissance, leur épanouissement personnel. Ils ont besoin du "vivre ensemble" pour évoluer, pour se rassurer, gagner davantage confiance en eux. Il ne faut surtout pas les priver de ces moments précieux. Comme je vous le mentionnais, j'ai échangé avec des jeunes de mon entourage et une d'entre elles m'a fait comprendre en quelque sorte que c'était vital chez eux. Ce qui peut se comprendre car il nous est exhorté à l'image de Jésus et de Ses disciples de privilégier ces temps de communion au sein de notre assemblée. Nous comprenons que ces jeunes, lorsqu'ils viennent à l'église, aspirent à cette unité. Souvenons nous de ce passage biblique: "Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux", Matthieu 18:20 . Il y a une puissance dans la communion fraternelle, qu'on ne peut imaginer. Dans le point précédent je parlais du fait d'intégrer des groupes de jeunes selon notre tranche d'âge. Ces groupes sont souvent dirigés par des moniteurs; durant ces temps, les jeunes échangent, débattent sur la Parole, des faits de société. Ils ont la possibilité de s'exprimer librement, de donner leur avis et ont l'opportunité, la grâce de prier les uns avec les autres, les uns pour les autres. En effet la Bible nous exhorte dans ce sens:"Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse, exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c'est la volonté de Dieu pour vous en Jésus-Christ", 1 Thessaloniciens 5: 16-18.

J'aimerais m'arrêter là pour cette première partie. Dans le prochain article, j'aborderai d'autres points, tels que l'encadrement des jeunes dans nos assemblées mais également ce qu'ils attendent réellement d'une église, ce qui peut y être mis en place (activités ludiques..).

Je vous remercie de m'avoir lu. N'hésitez pas à me faire un retour en commentaires. Que Dieu vous bénisse.







Commentaires

  1. Merci beaucoup ma sœur Sylvia. Cet article est tellement profond et rempli d'amour. Je sens cette passion dans ton cœur pour la jeunesse. Que Dieu de cieux te donne du succès dans ce travail que tu fais pour Lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amen Amen. Sois béni. Merci pour ton commentaire 🥰🙌🙌

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés